info@agencerezo.com | 819 699.2944

  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Google+
  • Instagram
  • Pinterest

Guide pratique des rôles d’une page Facebook

Home / #Outils / Guide pratique des rôles d’une page Facebook
Les 5 rôles de gestion d'une page Facebook sont là pour vous aider à bien gérer tous les aspects de votre page.

Guide pratique des rôles d’une page Facebook

L’histoire des poupées russes

À l’image des poupées russes, les 5 rôles de gestion d’une page Facebook s’emboîtent l’un dans l’autre, leurs responsabilités allant en décroissant! Quel est votre rôle sur votre propre page Facebook? Qui d’autre peut jouer un rôle important dans votre gestion, mais surtout comment? Pourquoi n’arrivez-vous pas à modifier certains éléments de votre propre page? Notre guide pratique des rôles d’une page Facebook répondra à vos questions et bien plus encore.

La grande Russe, ou l’administrateur

La grande Russe, ou l’administrateur, c’est la poupée qui englobe toutes les autres. Évidemment, c’est également celle qui a le plus de pouvoirs. Elle peut gérer tous les aspects de la page Facebook :

  • gérer les rôles ainsi que les paramètres;
  • modifier la page;
  • ajouter ou supprimer des applications;
  • envoyer des messages, répondre aux commentaires ou les supprimer;
  • publier ou supprimer des publications au nom de la page;
  • supprimer et exclure des utilisateurs;
  • créer des publicités;
  • et finalement, voir les statistiques.

L’assistante russe, ou l’éditeur

Bras droit de la grande Russe, l’assistante russe, ou l’éditeur, est à une responsabilité près d’être aussi grande que sa consœur. Elle possède les mêmes pouvoirs, sauf qu’elle ne peut pas gérer les rôles et les paramètres de la page en question.

La policière russe, ou le modérateur

La policière russe, ou le modérateur, a pour objectif de veiller au respect sur la page Facebook. Même si elle n’a aucun droit sur la création ou la modification des règlements, elle peut tout de même :

  • envoyer des messages,
  • répondre aux commentaires et aux publications au nom de la page Facebook.

Ajoutez à cela son pouvoir de suppression qui permet de garder la page propre, sans utilisateurs ni commentaires désagréables ou indésirables. Finalement, elle peut aussi créer des publicités et consulter les statistiques, comme ses supérieures.

L’animatrice russe, ou l’annonceur

L’animatrice russe, ou l’annonceur, n’a que deux pouvoirs :

  • créer des publicités;
  • voir les statistiques globales de la page Facebook.

Réunis ensemble, ces deux pouvoirs ont l’incroyable capacité d’optimiser les résultats! En effet, rien de mieux que de pouvoir jeter un coup d’œil aux statistiques pour vérifier que la publicité donne les résultats escomptés. Et si ce n’est pas le cas, l’annonceur a tous les droits qu’il lui faut pour rectifier le tir!

La mini psychanalyste russe, ou l’analyste

La plus petite de toutes les poupées, c’est la mini psychanalyste russe, ou l’analyste, qui n’a qu’un seul pouvoir : consulter les statistiques. Son rôle n’en est pas moins important pour autant! Grâce à son analyse, la mini psychanalyste peut mieux comprendre la progression de la page et proposer des actions pour l’améliorer. Au final, ses analyses des statistiques permettent de mieux saisir les utilisateurs, leurs comportements et leurs préférences pour ainsi mieux les cibler et les rejoindre.

En résumé

Les seuls pouvoirs que toutes les poupées russes ont en commun sont :

  • voir les statistiques;
  • voir qui a publié du contenu au nom de la page.

Après quoi, il ne reste qu’à attribuer les rôles aux personnes que vous voulez. Vous n’êtes pas obligé d’utiliser tous les rôles ou d’avoir 5 gestionnaires. Alors, allez-y selon vos besoins, mais surtout en pensant « sécurité » si vous ne voulez pas que n’importe qui ait accès aux fonctionnalités de votre page Facebook.

Alors, quelles poupées russes sont de garde sur votre page Facebook?

Partager sur:

Leave a comment

If you want to share your opinion, leave a comment.

Logged in as . Log out?

You may use these HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>